Réunion Vitry ensemble
Rencontre du Mardi 15 Mai – Atelier 2
29 mai 2018
Les Tic Tac Pik Nik
1 juin 2018
Réunion atelier jeunes

Une trentaine de participants ont assisté au premier atelier sur la jeunesse et leur réussite. Étaient aussi présents, des partenaires de la ville, tel que la Mission locale, le pôle développement économique et emploi de l’Etablissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre. Cela a permis de d’échanger à propos de la Mission locale, des entreprises, de la Ville « facilitatrice » pour accompagner les jeunes, de l’entraide, de la maîtrise des codes de l’entreprise, de l’accès à la culture, de la soirée du 3 juillet en cours de préparation.

Un retour sur la visite de la mission locale et des échanges sur le rôle de celle-ci

Les Vitriots ayant participé à la visite de la Mission Locale lors du précédent rendez-vous ont rendu compte de celle-ci et de leur ressenti. De cet échange, en est ressortie la méconnaissance de nombreux jeunes et de leur famille de cette structure et de ce qu’elle propose : l’accompagnement pour l’insertion professionnelle, l’accompagnement des jeunes déscolarisés, etc. Un film a pu être présenté visant à mieux connaître la Mission locale et ses actions.

Rappel sur l’importance des partenariats

Le lien entre la Mission Locale et les entreprises étant un facteur essentiel pour la réussite des jeunes, les participants ont souligné l’importance d’accentuer les partenariats et d’augmenter la communication vers les entreprises.

Une étudiante a aussi fait remarquer l’importance de bien accorder les mêmes moyens et considérations pour tous les profils de jeunes. Accompagner, aider et suivre des jeunes qui s’en sortent a priori bien mais qui sont susceptibles d’avoir besoin de soutien.

Plus largement, quel accompagnement et quel suivi des jeunes ?

Un participant a interpellé le groupe sur la difficulté pour les jeunes en apprentissage de trouver des stages/alternances faisant face à un « mur » qui les décourage dans la poursuite de leur recherche.

Aussi, la création de passerelles pour la recherche de stages/alternances a été évoquée ainsi que l’appropriation des passerelles déjà existantes auprès des jeunes et des services d’accompagnement.

Redonner la place à la jeunesse, c’est aussi encourager les jeunes dans leur projet et leur redonner confiance en leurs perspectives d’avenir trop souvent amoindries. Pour cela, leur en donner tous les moyens. Est ressortie de cet atelier, l’importance de l’éducation en faveur de l’égalité des chances.

Aussi, un jeune a proposé de mettre localement en place des bourses au mérite à l’instar de l’Etat afin d’encourager les jeunes qui décroche leur Bac avec mention par exemple.

 

D’autres suggestions ont porté sur l’accès des jeunes à la culture, l’appropriation, le patrimoine culturel comme véritable vecteur de création et moyen d’expression.

 

Enfin, les participants se sont interrogés sur les façons de communiquer en direction des jeunes, sur la difficulté à s’adresser à eux, particulièrement ceux ayant décroché du système éducatif. “Ne faut-il pas organiser des rencontres dans les quartiers, dans des centres sociaux, ou des lieux de vie pour se réunir au plus près d’eux ? “ s’interroge une mère de famille.

 

Hocine Tmimi, élu en charge de la jeunesse et président de la Mission Locale leur a répondu et annoncé les éléments suivants

 

La Mission Locale dispose d’un réseau d’une quarantaine de personnes, qui conseillent et informent les jeunes, avec un système de parrainage donnant accès à des carnets d’adresse. En partenariat avec Gare au Théâtre, elle coache des jeunes pour qu’ils gagnent en assurance et améliore leur élocution.

 

  • Sur la question des stages et contrats d’alternance, il faut avoir une véritable stratégie, mettre en avant ses compétences plutôt que le statut. Il a proposé d’accueillir des jeunes scolarisés même si ce n’est pas forcément dans les prérogatives de la structure

 

  • La Ville vient de lancer une enquête auprès des jeunes, dans leur diversité pour réaliser un état lieux qui reflète leur réalité de vie, de parcours, les obstacles qu’ils rencontrent, etc.

 

  • La Ville doit vraiment travailler sur la question de la relation aux entreprises, d’autant plus que Vitry est une ville dynamique. Mais cela pose aussi les questions d’orientation, de scolarité et de culture accessible à tous, c’est pourquoi la Ville lance le mardi 3 juillet 2018 la démarche « Je réussis ma vie avec ma ville » pour créer un grand réseau d’entraide et de partage mobilisant toutes les acteurs du territoire pour la réussite des jeunes, traiter de toutes ces problématiques. Ce sera l’occasion de faire un appel aux entreprises qui sont intéressées et disponibles pour être acteurs de la réussite des jeunes.

 

  • Est également soulignée l’importance de s’adresser à tous les jeunes, quelle que soit leur situation, une mobilisation générale de tous autour de la réussite des jeunes.

 

  • La Ville réfléchit également à organiser une soirée de tous les talents, depuis l’apprenti qui a eu son stage à l’artisan qui forme et accompagne des jeunes.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *